Artiste complète, comédienne, chanteuse, danseuse, Maria Laura Baccarini commence sa carrière dans le musical-theatre, où elle interprète les rôles les plus important du répertoire des grands classiques américaines ( Sally Bowles dans « Cabaret », Cassie dans « A Chorus Line », Anita dans « West Side Story », Roxie Hart dans « Chicago », entre autres ).

 

En 2004, elle participe au projet Nuit Américaine, un hommage à la musique américaine du 20eme siècle avec Lambert Wilson, sous la direction musicale de Régis Huby.

La rencontre avec Huby est le début d’une longue collaboration qui donne vie à deux projets discographiques : « Furrow » ( a Cole Porter Tribute ) et « All Around », une création originale de Régis Huby (musique) et Yann Apperry (livret).

 

La collaboration avec Yann Apperry continue dans plusieurs projets: « Terra Vagans »

(musique de Claude Barthélemy ) , « La Foire aux Chansons » (musique de Régis Huby), et Calvinologie ( musique de Massimo Nunzi ) ces deux derniers enregistrés pour Radio France .

 

Elle fait aussi partie du projet “Poète, vos papiers” , compositions et arrangements de Yves Rousseau, autour du célèbre recueil de poèmes de Léo Ferré.

 

Maria Laura Baccarini continue son parcours de comédienne en Italie dans « Concerto per un Poeta », « I have a Dream », « Ascolta il Canto del Vento », « La nuit des Rois » (de William Shakespeare), « Maria Stuarda » de Dacia Maraini, mais surtout dans un projet que lui est particulièrement cher : « Gaber, io e le cose », duo violon-voix avec Régis Huby, autour du répertoire de Giorgio Gaber, l’un des auteurs les plus engagés , intelligents et poétiques de l’histoire de la chanson et du théâtre italien .

Ce spéctacle-concert a également conquis le publique français et du nord Europe.

( CD abaloneproductions « GABER, IO E LE COSE » )

 

La nouvelle création “Waiting for the night to Smile”, est le fruit de son amour pour la musique de Stephen Sondheim, partagé avec la chanteuse et complice Stephy Haïk, et aussi l’occasion de collaborer pour la première fois avec Stephan Oliva et Bruno Angelini.

Maria Laura est la voix du nouveau projet de l’Orchestre Nationale de Jazz « ONJ Europa Oslo ». Direction et compositions de Olivier Benoit, textes de l’auteur norvégien Hans Petter Blad.