CABARETa3-locandina

 

 

 » Cabaret « , est une des plus célèbres comédies musicales de tous les temps.
La 1ère représentation a eu lieu a Broadway, au Broadhurst Theatre le 20 novembre 1968 (1165 représentations); puis  le 28 février 1968  la Première londonienne, au Palace Theatre (336 représentations). Mais pour le grand public la version de référence est bien évidemment la brillante adaptation cinématographique de Bob Fosse, magnifiquement interprétée par Liza Minnelli.

SYNOPSIS : Allemagne, années 30. Cliff Bradshaw, un jeune américain, arrive à Berlin, une ville décadente où le nazisme monte en puissance, pour se consacrer à écriture de son roman. Il rencontre Sally Bowles, une jeune fille anglaise, échouée à Berlin et se produisant au cabaret le Kit Kat Club où officie un Maître de Cérémonies ambigu et cynique. Sally et Cliff tombent amoureux ; en même temps Fraulein Schneider, la logeuse de ces deux dernières, se fiance avec le fruitier juif Herr Schultz. Mais « Cabaret » n’est pas un conte de fées où les histoires d’amour ont un finale heureux. Fraulein Schneider n’a pas le courage de lutter contre les lois raciales imposées par Hitler et rompe ses fiançailles. Quand Cliff découvre qu’il a travaillé, sans s’en rendre compte, comme messager entre Berlin et Paris pour les Nazis, il décide de retourner aux Etats Unis. Sally, qui est enceinte, accepte d’aller avec lui, mais en suite elle avorte et décide de rester à Berlin, au Kit Kat Club, l’univers auquel elle appartient .

Adieu à Berlin, célèbre roman de l’écrivain américain Christopher Isherwood, dépeignait l’univers étrange de la capitale allemande à l’époque où le nazisme est en pleine montée et où les cabarets, fréquentés par des créatures interlopes, fleurissent partout. Le cabaret, avec son univers d’illusions trompeuses sert de métaphore à l’Allemagne de l’époque. Dans un monde en pleine déliquescence, plus aucun repère n’est valable et seuls les plus cyniques en sortent vainqueurs. Dans ce décor pessimiste s’esquissent des histoires d’amour, toutes vouées à l’échec.
Ce roman fut adapté une première fois pour la scène sous le titre I Am A Camera par J. Van Druten avant d’être musicalisé par John Kander et Fred Ebb. Avec Cabaret, Kander et Ebb explorent l’univers des bouges berlinois ou tous les excès sont permis. La partition rend hommage à Kurt Weill. Lotte Lenya, compagne et égérie de Weill, joue même le rôle de Fraulein Schneider dans la distribution originale de Broadway, où Jill Haworth joue Sally, Joel Grey le Maître de Cérémonies, Bert Convy est Cliff et Jack Gifford joue Herr Schultz.
En 1972, l’adaptation réalisée par Bob Fosse, avec Joel Grey et Liza Minnelli, est un succès critique et public. Minnelli est propulsée star internationale.
Le succès de Cabaret ne s’est jamais démenti, aux Etats Unis comme ailleurs. La version italienne aussi, après sa création le 26 juin 1993 à la Sala Tripcovich de Trieste, lors du célèbre Festival de l’Opérette, a saisi beaucoup de succès et d’applaudissements, soit par le public, soit par les critiques.

CABARETa2

 

 

CABARETa5