locandina letto ovale

 

LE LIT OVALE

 

Produit par Fabrizio Celestini et Andrea Maia en collaboration avec le théâtre Sistina, “Il Letto Ovale” (Le Lit Ovale) est la version italienne, revue et actualisée de “Move over Mrs Markham”, un spectacle très drôle et captivant, écrit dans les années soixante par deux londoniens John Chapman et Ray Cooney (auteur des célèbres “Taxi à deux places” et “Si tu dois dire un mensonge qu’il soit gros”.

L’histoire se passe de nos jours en Italie.

Dans un appartement bourgeois de Milan récemment restructuré, au-dessus des bureaux de la maison d’édition de Filippo et Enrico, se retrouvent les deux associés et leurs femmes respectives, un excentrique décorateur, une fille au pair désinhibée, une opératrice de centrale d’appels, un gourou indien et une écrivaine bizarre.

L’intrigue est classique: deux couples face à face, l’un sait des choses que l’autre ne doit pas savoir. Dans l’un des couples on est infidèle, dans l’autre non.

Puis un imprévu déclenche la péripétie. La page d’une lettre tombée d’un sac à main provoque une série de méprises embarrassantes; un jeu rendu avec brio qui ne tombe jamais dans la vulgarité. Giovanna, épouse fidèle de Filippo se retrouvera au centre de trahisons croisées dont elle deviendra l’inconsciente victime. Mais après beaucoup de frénésie, d’excitations et de folie et une suite de coup de théâtre hilarants, viendra le dénouement au cours duquel, comme dans toute comédie qui se respecte, la vérité triomphera.

Sur scène Maurizio Micheli (protagoniste de tant de comédies dont “Une paire d’ailes” et “la Présidente”) dans le rôle de Filippo Branca, un rôle oscillant sans jamais tomber entre cliché et personnage réel: timide, paresseux et un peu négligé, avec des attitudes et un comportement qui dessinent un type pas trop stéréotypé.

A ses côtés Maria Laura Baccarini qui revient au théâtre après son succès dans “Un taxi à deux places”, “Promesses, Promesses” et “Chicago”. Pendant les deux heures de spectacle nous voyons une Maria Laura Baccarini, qui montre tout son talent et sa verve, capable de divertir et de charmer le spectateur dans son rôle d’épouse d’abord injustement accusée, puis reine du burlesque.

Deux personnages, deux tempéraments mais un même talent: les deux fonctionnent bien ensemble, suscitent la sympathie par leur désinvolture et leur vivacité expressive.